Open Data

 

L’Open Data désigne le mouvement visant à rendre accessible à tous via le web les données publiques non nominatives ne relevant ni de la vie privée et ni de la sécurité collectées par les organismes publics.

Une donnée ouverte (en anglais Open Data) est une information publique brute, qui a vocation à être librement accessible et réutilisable. La philosophie pratique des données ouvertes préconise une libre disponibilité pour tous et chacun, sans restriction de copyright, brevets ou d’autres mécanismes de contrôle.

L’ouverture des données est une philosophie visant à rendre des données numériques accessibles à tous et à s’affranchir des restrictions sur le droit d’accès et de réutilisation. Ces restrictions peuvent être imposées par l’usage de formats propriétaires ou de licences restrictives, notamment les licences payantes parfois mises en place sur des données publiques. L’ouverture vise à publier les données selon une méthodologie qui supprime les restrictions limitant notamment leur exploitation et reproduction.

Le statut de donnée ouverte est applicable à tout type de données numériques. À titre d’exemple, on peut citer les données sur le transport, la cartographie, les statistiques, la géographie, la sociologie, l’environnement ou encore le juridique et par analogie et sous certaines conditions à des œuvres protégées par le droit d’auteur, des œuvres littéraires, artistiques et scientifiques, œuvres cinématographiques, dessins, photographies, sites internet.

La publication de données ouvertes rejoint le terme plus général d’Open knowledge1 par l’Open Knowledge Foundation qui le définit comme étant une connaissance, c’est-à-dire une œuvre, notamment musicale, cinématographique ou des données tel qu’un article scientifique, une donnéegéographique, gouvernementale ou administrative. Le terme Open est défini comme la liberté d’utiliser, de réutiliser, de redistribuer librement l’œuvre originale.

Les données ouvertes s’inscrivent dans une démarche plus vaste de transparence et de participation des citoyens que l’on retrouve dans toutes les politiques d’ouverture des droits et qui se manifeste parfois par l’acronyme ODOSOS2 (de l’anglais « open dataopen source et open standards, littéralement données ouvertes, logiciel libre et format ouvert), démarche elle-même comprise dans le mouvement plus général de l’innovation ouverte.

Si cet article vous a intéressé, retrouvez aussi :